rug pull scam NFT justice actu NFT france

Dans ce nouveau marché plein de promesses qu’est celui des NFTs, certains investisseurs finissent par perdre leur mise. Dans cette affaire, il ne s’agit même pas d’être crédule, car la confiance d’une communauté entière semble avoir été abusée. La vigilance est de mise tant les arnaques sont nombreuses : wash trading (transactions fictives), phishing, vol d’œuvres… Le Rug Pull est également une arnaque courante et c’est elle qui nous intéresse aujourd’hui.

  • Une arnaque au Rug Pull en lumière
  • Deux jeunes hommes accusés
  • Un autre projet NFT sur la sellette

Le Rug Pull

Littéralement, Rug Pull signifie « Tirer le tapis ». Imaginez donc que vous vous teniez debout sur un tapis et que quelqu’un vienne le tirer d’un coup sec. Vous tombez ! C’est le même concept dans le monde des NFTs. Lorsque les escrocs estiment avoir vendu assez de NFT, ils transfèrent les fonds sur d’autres wallets qu’ils gèrent. Le support financier soutenant le projet s’effondre alors.

S’ensuit une course à la revente. Pourquoi ? Le projet n’est plus viable par manque de fonds. La promesse de plus-value à la revente n’existe donc plus. Les NFTs ne valent intrinsèquement plus rien. Alors, avant que tout le monde ne s’en rende compte, il faut vite revendre le jeton. Mais la nouvelle va vite et tous les investisseurs – ou presque – revendent en même temps. Mécaniquement, le prix baisse car plus l’offre est forte, moins les prix sont hauts.

Cependant, les escrocs présumés ne disparaissent pas toujours sans conséquences. Andre Llacuna et Ethan Nguyen, deux inventeurs de NFT, l’ont appris à leurs dépens. Vendredi, le ministère américain de la Justice a accusé ces deux hommes de fraude et de blanchiment d’argent dans le cadre d’un Rug Pull.

Ils auraient gagné environ 1,1 million de dollars en vendant des NFTs basés sur des personnages ressemblant à des bonhommes de neige appelés « Frosties ».

Les NFT Frosties partent comme des petits pains

Aujourd’hui, Les Frosties se négocient à bas prix sur le marché secondaire OpenSea : 0,001 ETH. Cela représente environ 3 dollars. Mais initialement, ils étaient vendus pour 0,04 ETH, ce qui équivalait à environ 112 dollars au moment du mint (la création du NFT).

Les Frosties était une initiative très attendue. Les 8 888 NFT se sont vendus en moins d’une heure à leur lancement.

L’offre devait accorder aux consommateurs des droits exclusifs sur des giveaways (NFT gratuits). Un jeu basé sur le métavers utilisant des avatars 3D était également en projet, et des laissez-passer pour les futures saisons des NFT étaient promis.

Mais selon les autorités, autour du 9 janvier, Nguyen et Llacuna ont abandonné l’initiative. Ils ont transféré 1,1 million de dollars de recettes en bitcoins du projet vers d’autres portefeuilles de crypto monnaie qu’ils géraient.

L’initiative Embers

Les deux hommes ont été arrêtés à Los Angeles. Des responsables ont déclaré qu’ils annonçaient activement une deuxième initiative identique. Appelée « Embers », elle devait démarrer un peu plus tard cette semaine.

La feuille de route d’Embers comprend un don de 50 000 $ à une association caritative et un portefeuille contrôlé par la communauté pour conserver un quart du produit des ventes initiales. Bien que la Croix-Rouge ait reconnu avoir reçu le don, cette dernière promesse semble encore plus pernicieuse.

En effet, en jouant sur la corde sensible du don, il semble que les deux hommes espéraient maximiser les investissements. De même, le fait de d’annoncer la protection d’un quart des ventes initiales était rassurant.

Premiers accusés de NFT Rug Pull

Nguyen (alias « Frostie » et autres pseudonymes) et Llacuna (« heyandre ») sont parmi les premiers accusés NFT criminels sur le Rug Pull. C’est une affaire potentiellement décisive dans l’activité NFT. En effet, en plein essor, cette activité a généré environ 25 milliards de dollars rien qu’en 2021.

Dans un communiqué de presse, le procureur américain Damian Williams a déclaré : « Monsieur. Nguyen et M. Llacuna ont promis aux investisseurs les avantages des NFT Frosties, mais après leur vente, ils ont rapidement fermé le site Web et transféré les fonds. »

Le ministère américain de la Justice a récemment annoncé porter une attention particulière sur les infractions liées aux actifs numériques. Le 17 février dernier, il a en effet créé une équipe nationale d’application de la crypto-monnaie. Cette équipe lutte d’ores et déjà contre les usages illicites de la crypto monnaie, et plus largement des cryptos actifs.

Une réglementation est bien entendu dans les projets des Etats-Unis, qui devrait leur permettre de contrôler plus finement les échanges et la protection des investisseurs.

Conclusion

Malgré une réglementation au stade de projet, les Etats-Unis traitent les arnaques de l’univers crypto comme tout autre arnaque, même quand elle se produit dans l’univers très jeune des NFTs. Le résultat de cette accusation sera décisif, et rappelons que les deux jeunes hommes n’ont pas encore été jugés. Cela fait-il partie d’une stratégie entrepreneuriale de plus haut niveau, ou d’une stratégie de fraude bien huilée ? Quelles seront les conséquences pour les prochains fraudeurs ?

NFT France - Artistes et Collectionneurs 🇫🇷 NFT Non Fungible Token 🎨 Metaverse 🥽 Gaming Play to Earn 🎮 Web3 🚀 La Nouvelle Révolution Blockchain! Groupe officiel du Site d'information et d'actualité NFT France https://www.nftfrance.co/

Laissez un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.