nft shopify non fungible token nft france ecommerce

La mode du NFT se poursuit, malgré les frais de réseau ahurissants de la blockchain Ethereum. Mais beaucoup de modes finissent dans les limbes de la mémoire collective. Vous souvenez vous de la culture tecktonik ?

Il n’est cependant pas certain que celle des NFTs la rejoigne. Chaque jour de nouveaux projets voient le jour dans le domaine de l’art numérique. Et même s’il peut paraitre ridicule qu’un pixel noir sur une page blanche soit vendu des dizaines de milliers de dollars, ce domaine ne fait que suivre le monde de l’art habituel, en le démocratisant.

 

  • Pourquoi les NFTs révolutionnent le système?
  • Quels atouts présentent-ils et pourquoi s’intéresser à l’art numérique?
  • Les sociétés de tous bords comme Nike s’invitent dans la blockchain pour s’enrichir !
  • Shopify lance sa nouvelle fonctionnalité permettant aux commerçants de minter des NFTS

Les NFT, Révolution ou Arnaque ?

 

Mais d’abord c’est quoi un NFT ? C’est assez simple à expliquer en soit, mais plus compliqué pour en concevoir tous les applications et intérêts. C’est en gros un jeton, comme une cryptomonnaies, mais impossible à diviser, comme pourrait l’être le Bitcoin par exemple. Si vous devez acheter un tableau cryptopunk avec de l’ETH mais qu’il est vendu 500$ par exemple, vous pourrez fractionner de l’Ethereum pour n’en céder qu’une partie au vendeur. Tout comme il y a les euros mais également les centimes. Dans le cas du NFT, on ne peut pas le couper en plusieurs morceaux.

C’est en ça que réside le plus grand intérêt des NFTs car, combiné à la blockchain, réseau complètement décentralisé et présent à travers le monde dont la communauté est le moteur, il est infalsifiable.

Prenons en exemple un schéma très simple. Vous êtes graphiste amateur et vous venez de créer un logo très design et tendance. Vous voudriez le montrer, mais vous craigniez qu’on l’utilise à votre insu. En le mettant sur la blockchain en tant que NFT, vous seriez en mesure de prouver que c’est bien vous qui l’avez créé, avec une trace immuable de sa création. Vous pourriez tout aussi bien avoir envie de faire un film amateur, disons par exemple dans un domaine pour adulte, mais en préférant que votre mère ne puisse jamais tomber dessus. En vendant le film en tant que NFT bloqué, seul l’acheteur pourrait en voir son contenu et il n’aurait pas d’intérêt de partager le privilège qu’il a payé. Et puis soyons sérieux, votre mère n’ira jamais acheter de NFT…

Mais alors pourquoi cet engouement pour les NFTs ? Surtout parce qu’on est sur internet et qu’on met ensemble le monde de l’art et de la spéculation. Les NFTs permettent aux créateurs de vendre leur art et d’en vivre et aux acheteurs de tenter de faire de la spéculation. Tout ça peut permettre un système plutôt vertueux, s’il n’est pas soumis aux aléas de Twitter, Facebook et autres réseaux. Mais mis bout à bout, beaucoup de projets ridicules voient le jour et tout le monde veut sa part du gâteau. Gâteau qui n’est pas infini…

 

Les Entreprises se Lancent Toutes dans les NFTs !

 

Mais pourquoi les entreprises s’intéressent aux NFTs ? Et bien ce n’est pas nouveau, quand un système fonctionne, qu’il y a une tendance, tout le monde saute dessus. Mais surtout, les industries. Car le monde actuel est surtout peuplé d’entreprises qui n’ont qu’un but, toujours le même. L’argent.

Bien que certaines aient une valeur à ajouter au domaine des NFTs ou de la blockchain, d’autres sont surtout là pour profiter de l’effet de mode. Comme c’est le cas de la marque Nike par exemple, qui se lance non seulement dans le métaverse, mais également dans les NFTs. Et dans les prochaines modes qui suivront, il y a fort à parier. Ebay a également fait un pas dans cette direction, mais aucune nouvelle depuis.

Pourtant tout n’est pas à jeter. Même si certains groupes comme Ubisoft tentent de soutirer toujours plus d’argent auprès des joueurs en se lançant dans la course aux NFTs, d’autres apportent de réelles innovations au monde de la blockchain et des NFTs. Ne diabolisons pas le diable.

Shopify ne révolutionne pas le monde des NFTs mais s’invite dans la partie en lançant une toute nouvelle fonctionnalité. Si vous ne connaissez pas Shopify, c’est une plateforme de e-commerce très populaire, surtout aux Etats Unis. Et cette popularité, c’est un atout pour l’univers des NFTs. Car même si tout le monde a déjà entendu ce terme, peu s’y sont vraiment lancé. Toute proportion gardée bien entendu.

Shopify permet donc de « minter », c’est-à-dire de « graver » un NFT directement depuis sa plateforme sur une blockchain. Les commerçants pourront donc directement se rendre sur Shopify pour mettre en ligne leurs NFTs. En les rendant ainsi accessibles à tous les clients du géant du e-commerce.

Pour se faire, il se sont associés à GigaLabs NFT, une société spécialisée dans le domaine. L’atout majeur que propose Shopify et son projet est de pouvoir mettre son NFT sur différentes blockchains.
Le réseau Ethereum est évidemment présent, mais vous pourrez également inscrire votre NFT sur le réseau Polygon, Near et Flow. Un atout majeur qui pourrait bien permettre au géant de rapidement se placer en tant que leader sur le marché.

D’autant qu’avec une audience en majeur partie composée de néophytes du secteur de la blockchain et des cryptomonnaies, les clients potentiels sont nombreux, tout comme le potentiel de croissance.

Cependant, il est à noté que le programme de NFT Beta de la plateforme n’est pour le moment accessible qu’aux clients Shopify Plus basés au Etats Unis. Mais avec un simple VPN, il est possible de déménager à New-York pour une demi-heure donc je ne m’en fais pas pour vous sur ce point.

Si vous n’avez toujours pas de NFT, c’est peut-être le moment de se lancer. Car si Shopify parvient à s’imposer en tant que leader du marché dans le futur, il est possible que les premières œuvres qui y verront le jour seront plus prisées que jamais !

👨‍💼 Président du Club Français des Cryptomonnaies 🎯 Fondateur ALT WRITE SEO 👷‍♂️ Fondateur NFT France

Laissez un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.