nft blockchain ethereum cardano

Longtemps cantonnées aux blockchains Ethereum et Solana, les NFT ont peu à peu envahi l’ensemble des réseaux. Nous sommes très loin des cryptopunks de 2017. Les NFT ont attiré de nombreux artistes numériques et ont de plus en plus de fonctions. Depuis l’été 2021 et l’explosion de la marketplace Opensea, les Non Fungible Token sont devenus un pan central du marché des cryptomonnaies. Le lancement des réseaux Elrond et Cardano ont donc mis de plus en plus en avant ces tokens non fongibles. Ces derniers dépassent le cadre des investisseurs classiques de cryptomonnaies.

  • Des cryptopunks à l’explosion d’Opensea
  • Les mille et un usages des NFT
  • Elrond et Cardano, deux symboles de la transformation du marché des Non Fungible Token

Des NFT cryptopunks à Opensea

Il a fallu plusieurs années pour comprendre l’importance que pouvait avoir les NFT dans l’univers des blockchains. Ces tokens non-fongibles sont certes uniques par définition mais il fallait encore leur inventer une utilité. Pendant plusieurs années, leur statut de collectible a été leur principal fonction. On connaît tous le succès des cryptopunks originaux. Le floor price de cette collection est actuellement de 66,9 ETH soit plus de 173 millions de dollars !

Le succès des différentes collections a été tel que OpenSea, la principale marketplace de NFT sur Ethereum, a congestionné la blockchain durant l’été 2021. En conséquence, les frais de transactions sont devenus astronomiques. Actuellement, la part de marché Opensea est de 97 % ce qui montre que le rapport de force avec les autres marketplace n’est pas encore prêt à changer. MagicEden, la première marketplace de Solana, n’obtient en comparaison que 0,57% de part de marché. Ethereum reste donc un passage obligé pour tous les amateurs de collectibles. Malgré les frais de transactions, les gains qu’il est possible de faire sur ce marché sont très importants et en décalage avec la morosité du marché depuis plusieurs mois.

La Revolution envahit la cryptosphère

L’année 2021 n’a pas été seulement l’avènement des collections des collections de NFT, elle a été aussi le moment de la diversification de leurs utilités. Même si les collections dominent encore le marché et continueront à le faire puisque de plus en plus de marques comme Nike ou Marvel s’engouffrent dans ce domaine, on voit de plus en plus à quoi pourraient servir les NFT. L’explosion du secteur des métavers depuis cet automne a ouvert tout un nouveau marché: land, avatar, immobilier virtuel… Toutes ces nouvelles collections de NFT n’ont pas vocation à être revendues au prix fort mais aussi à être utilisées.

DefiKingdom sur la blockchain Harmony a ouvert un autre domaine. Ce site a proposé un mélange subtil entre protocole de farming et play-to-earn. Les NFT du jeu permettent d’augmenter ses rendements de farming, ce qui a énormément accru leur valeur. Grâce à ce site et ses NFT, Harmony est donc paradoxalement la deuxième blockchain pour les NFT en volume d’échanges. Les DAO ont aussi incorporé les NFT dans leur fonctionnement puisque la possession des NFT de la DAO permet d’avoir un droit de vote pour les décisions de la communauté. Enfin, les NFT ont de plus en plus d’utilité dans la vie réelle, ils peuvent servir de ticket d’entrée pour des événements, de certificats de diplômes ou de possessions (par exemple dans la tokenisation de bien immobiliers).

Les Non Fungible Token, avant-garde des nouvelles blockchains

Avec cette diversification, il n’est pas étonnant que les NFT soit le passage obligé de toute nouvelle blockchain. Parmi les dernières lancées dans le domaine des smart-contracts, Elrond et Cardano ont donc vu cette mode déferler sur leur réseau. Le cas Elrond est assez étonnant. Alors que très peu de tokens sont en circulation sur l’unique DEX du réseau, les collections de NFT se sont très vite multipliées. Sur TrustMarket, le marketplace principal sur Elrond, 360 sont échangés en moyenne chaque jour. Même si ce chiffre est encore minime, il montre qu’il y a un véritable marché qui s’installe. Pourtant, cet écosystème est encore embryonnaire.

Le cas de Cardano est encore plus flagrant. Alors que Cardano n’est que 31ème au niveau des protocoles DeFi, elle arrive à la 9ème place au niveau du marché des NFT. Plus de 1800 collections sont déjà répertoriées alors que la blockchain ne permet les NFT que depuis septembre dernier ! De manière imperceptible, les NFT sont devenus l’avant garde de tout nouveau réseau. Pour prendre deux derniers exemples, la blockchain Casper qui va lancer son écosystème dans les prochaines semaines possède déjà ses Casperpunks depuis plusieurs mois et Radix qui se ne lancera qu’au troisième trimestre de cette années accumule peu à peu ses collections de NFT.

Encore marginaux au début 2020, les NFT se sont disséminés à travers toutes les blockchains multipliant leurs fonctions. Si les NFT collectibles restent encore dominants, les autres cas d’usage vont sans aucun doute prendre le dessus dans les prochaines années. En attendant, ils sont devenus un passage pour montrer le dynamisme de chaque nouveau réseau.

Professeur de philosophie et investisseur dans les cryptomonnaies et les métavers. Ayant toujours écrit, mon intérêt pour les cryptomonnaies m'a naturellement conduit à devenir rédacteur pour partager mes connaissances dans ce domaine.

Laissez un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.