katana inu play to earn

Nouveau projet lancé par les launchpads de BlueZilla, le jeu Katana Inu montre une nouvelle fois que cette entreprise sélectionne avec goût les tokens qu’elle va promouvoir. Katana est un Play-To-Earn sur PC qui mise dès le départ sur la qualité graphique, ou plutôt des Play-To-earn puisqu’il y aura plusieurs jeux prévus. Avec un nom qui ne peut faire penser au Shiba Inu et avec un tel soutien, ce jeu ne peut avoir qu’un bel avenir dans les prochains mois.

  • les perspectives de gain des launchpads BlueZilla
  • L’univers du jeu Katana Inu
  • Le token KATA

Le succès des launchpads BlueZilla

Parmi tous les launchpads disponibles, ceux de BlueZilla ont acquis une réputation méritée. Que ce soit sur Ethereum, Velas, la BSC ou Tron, tous leurs launchpads accueillent des projets de qualités. Les équipe de Bluezilla ont un marketing percutant permettant aux participants des ventes sur ces plateformes d’obtenir d’énormes gains. Contrairement à d’autres launchpads, BlueZilla suit les projets de ses plateformes. Ce soutien leur offre une grande visibilité grâce à sa communauté. Cependant, il faut investir une somme assez conséquence pour avoir le privilège d’accéder à ces ventes (entre 6 000 et 10 000 dollars pour le premier palier avec allocation garantie). Le retour sur investissement est heureusement toujours au rendez-vous. Un x100 est quasiment un minimum au moment du listing du token. La morosité du marché actuel n’a pas permis d’atteindre de tels montants pour le KATA, le token de Katana Inu.

Le Shiba Inu se met au sabre japonais

Katana Inu est un jeu PC en 3D utilisant la blockchain Ethereum (même si le token existe aussi sur la Binance Smart Chain) de style Battle Royale. Le trailer montre un graphisme d’une grande qualité et des mouvements d’une grande fluidité. Chaque personnage et accessoire sera un NFT qu’il sera possible d’acheter et de revendre sur la market-place du jeu. Katana Inu veut atteindre un public qui ne serait pas nécessairement familiarisé avec l’univers des blockchains pour l’initier à la DeFi. En effet, le token KATA sera central dans le jeu. Il pourra être gagné durant les parties, échangés contre des NFT ou stakés pour gagner des intérêts.

L’équipe de Katana Inu en distribuera régulièrement une partie pour des associations humanitaires ou écologiques. Les différents jeux de combats proposés par le site seront donc le point de départ de plusieurs mécanismes économiques. Le nom du jeu n’est évidemment pas anodin et la proximité avec le Shiba Inu devrait attirer les adeptes du célèbre mème coin.

Faut-il investir dans le token de Katana Inu

Après un prix à l’IDO à 0,001 dollars, le KATA est monté jusqu’à 0,02 au moment du listing. Le prix a peu à peu baissé jusqu’à 0,07 aujourd’hui. Le multiplicateur n’est donc pas aussi élevé. Mais les jeux ne sont pas encore sorti. Il peut donc y avoir d’autres corrections, surtout au moment des autres distributions de tokens, tant que Katana Inu reste en état de projet. Pour ceux qui n’ont pas pu acheter ce token durant l’IDO, le prix actuel est donc un premier point d’entrée. Il permet d’investir une première fois, quitte à augmenter sa position lors de la prochaine correction. Cet investissement par palier sert ainsi à diminuer son prix moyen d’entrée. Vu le nombre total de token, le prix ne devrait guère augmenter au-delà de 0,1 pendant quelque temps. Cependant le système étant déflationniste, un investissement sur un ou deux ans est envisageable.

Dernier en date des projets lancés par BlueZilla, Katana Inu devrait devenir un des jeux phares de 2022. La communauté du célèbre mème coin va pouvoir ainsi s’affronter dans ce jeu de combat. Elle pourra voir son chien favori évoluer dans un décor 3D. On peut voir cela comme un prélude à leur prochain métaverse si les dernières annonces de Shiba Inu se réalisent. World Of Defish, le prochain projet lancé par les launchpads de BlueZilla, aura sans doute le même succès. En attendant, la correction du prix du KATA après un beau lancement permet un investissement sans une grande prise de risque.

Professeur de philosophie et investisseur dans les cryptomonnaies et les métavers. Ayant toujours écrit, mon intérêt pour les cryptomonnaies m'a naturellement conduit à devenir rédacteur pour partager mes connaissances dans ce domaine.

Laissez un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.